="fr"> Au cimetière, par Adeline - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 19:19

Par cette belle journée d’été, avec mon amie Juliette, nous allâmes au parc pour nous promener.

J’étais alors une fille calme, jolie et pleine d’énergie. Juliette, elle, était plutôt secrète. La nuit tombait quand je dis à Juliette : « Regarde, il y a un cimetière ! Viens on va y aller ». Juliette n’était pas de cet avis, elle préférait rentrer chez elle. J’insistais, elle suivit et nous nous dirigeâmes vers le cimetière. Après avoir poussé la vieille porte rouillée, nous entrâmes. Nous avancions tout doucement, regardant une à une les tombes. Juliette me suppliait de temps à autre : « Manon, j’ai envie de rentrer chez moi, je commence à avoir peur ».

Nous poursuivîmes cependant notre exploration et soudain un fantôme sortit d’une tombe. Nous étions sans voix, paralysées par la peur. Soudain, je pris la main de Juliette, nous nous mîmes à courir de toutes nos forces jusqu’à ce que, épuisées, nous fûmes obligées de nous arrêter. Juliette se retourna la première, une foule de fantômes sortaient des tombes, je laissai échapper un cri d’effroi puis je dis à Juliette :

« Il faut qu’on sorte de ce cimetière ! Il doit être maudit ! »

Nous courûmes vers la vieille porte rouillée, la poussâmes et sortîmes puis nous rentrâmes chez moi. « Papa, maman, réveillez vous ! Il y a des fantômes qui nous poursuivent ! » lançai-je, angoissée par la peur.

Mes parents descendirent et demandèrent ce qu’il se passait. Juliette expliqua toute l’histoire, mais à ce moment-là, la porte s’ouvrit. C’étaient les fantômes du cimetière ! Ils sautèrent sur Juliette et sur mes parents. Et moi, qu’allai-je devenir ?

Adeline, 4B

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages