="fr"> Visite exclusive du site d'impression du journal Ouest-France ! - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 22:24

Article rédigé par : Lou-Anne S. et Victorine L. de la 4ème B

Nous avons fait une visite nocturne dans les entrailles d’Ouest-France.

Ouest-France, une fourmilière d'information dans toute l'Europe.

Le journal Ouest-France, réparti dans toute la Bretagne avec 53 éditions, dont 560 journalistes dans nos communes _mais avec seulement 3 filles dans toute l'entreprise à Chantepie ! _ est le 6ème sur le podium des meilleurs journaux de l'Europe avec 751225 exemplaires par jour pour le journal de la semaine et 256256 exemplaires pour le journal du dimanche. Créé en 1944, ce quotidien français connait un pic de popularité intense au fil des années et continue d'augmenter. On peut trouver le Ouest-France sur papier ou sur le numérique, où l'on peut mettre des vidéos et gaspiller moins de papier ! Le journal Ouest-France est à 0.95 centimes, c'est un prix très bas, pourtant, il consomme plus que cela rapporte. Grâce aux publicités (plus elles sont grosses et présentes dans le journal plus elles sont chères) le journal peut combler ses dépenses.

Le couloir des Unes regroupe toutes les Unes du journal Ouest-France qui ont marqué la France depuis 1944, on voit l'évolution du journal par l'apparition de la couleur dans les grand titres, le changement du style et du design et on reconnait l'époque grâce à l'actualité. (Hitler, le téléthon etc.)

Les héros du journal

Sans eux, on ne pourrait pas lire le journal, voici alors quelques métiers importants évoqués, lors de la visite :

- les rédacteurs, chacun a une classe particulière, humour, insolite, divers, quotidiens, scandale ou drame. Ils rédigent leurs textes dans des salles spéciales qui absorbent le bruit !

- les correspondants locaux, eux aussi écrivent des articles tout en vivant et en s'informant sur la commune où ils résident permettant ainsi au Ouest-France d'être partout, même dans des pays parfois étrangers !

- les journalistes permanenciers, ce sont encore des journalistes mais ceux-là travaillent la nuit, à l'affut des moindres nouvelles qui pourraient tomber et qu'il faudrait placer dans le journal à la dernière minute.

- le service de coordination, il gère le temps lorsque le journal est en train d'être imprimé, toutes les minutes il prend un journal qui vient d'être tiré et vérifie si l'encre ne coule pas, traque les pages trop humides ou collées etc.

- le livreur, un des métiers les plus importants et les plus stressants car Ouest-France s'engage à livrer son journal avant 7:30, il faut donc bien respecter les horaires !

Couleur, papier impression et explications !

La couleur : Si vous regardez bien, les couleurs ainsi que les dessins de votre journal ne sont que des petits points ! Pourquoi ? Il passent très bien lors de l'impression, ils gaspillent moins d'encre et sont plus faciles et rapides à utiliser. Cette"pixelisation" est parfois colorée, pour cela on utilise 4 couleurs principalement : le magenta, le cyan, le jaune et le noir. C'est en superposant ces couleurs que l'on en obtient d'autres avec des nuances et des tons plus au moins prononcés qui nous donnent toutes les couleurs !

Impression : La machine avec tous ses rouleaux est appelée la rotative. Géante d'une largeur de 40m et d’une hauteur de 12m, cette machine imposante de 400 tonnes fait un sacré bruit ! Mais bon pour 1000 journaux sortis à la minute ça vaut le coup ! L'ancienne était en plomb, imprimait moins et en noir et blanc. Le papier journal se trouve dans des bobines toutes rangées dans une froide cave munie d'alarmes anti-incendie. Si l'on déroule ces bobines, elles peuvent atteindre 16 km ! Placées dans un moulin (qui a la forme d'un trèfle) elles déroulent leur papier. Ensuite le papier passe dans un cylindre contre pression et dans le cylindre porte caoutchouc. Les textes ainsi que les images sont imprimés sur le papier grâce à des plaques en aluminium bleu, chauffées et durcies à 120°C (puis au laser) disposées sur un rouleau. Les parties de la plaque où il y a de l'écriture ou des images sont dîtes hydrophiles elles attirent l'encre lorsqu'elles sont reportées sur le papier. Le reste de la plaque, où il n'y a ni dessin ni articles est dit hydrophobe, il chasse l'eau qui se retrouve donc sur le papier du journal et c'est pour cela que le journal est humide quand il sort. On utilise ainsi 4000 plaques Offset par nuit mais elles ne coûtent que 1 euro 50 et sont recyclables. Avant elles étaient en plomb et faisaient 17 kg ! L'encre, la couleur et l'eau arrivent ensuite sur le papier et sur les plaques grâce à des rouleaux mouilleurs et encreurs. Ensuite les pages se placent les unes sur les autres et sont pliées par une machine et le journal tout frais n'a plus qu'à sortir sur un tapis roulant.

Partager cet article

Repost0

commentaires

plombier paris 09/03/2015 08:12

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages