="fr"> Atelier d'écriture partagée_La photo à la manière d'Annie Duperrey - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 20:19

Ce qui me touche dans cette photo, c’est la complicité que je peux apercevoir. Nos sourires rayonnaient. Ce moment m’a marquée car j’étais chez la nourrice. Sur cette photo, il y a une amie à moi qui l’est toujours d’ailleurs. Nous étions déguisées comme des clowns, avec des tabliers. Je me souviens que mon amie m’avait maquillée et je l’avais maquillée ensuite.

Océane, 4D

 

Ce qui me touche dans cette photo c’est que je courais sur la plage avec mon parrain au bord de l’eau. Je me souviens qu’il courait plus vite que moi et puis je le voyais partir donc j’essayais de le rattraper.

Mais je suis tombé ce qui l’a obligé à s’arrêter et venir voir si je
m’étais blessé.

Matthias, 4D

Ce qui me touche dans cette photo, c’est qu’il y avait ma cousine. Elle était face à un ordinateur et on levait les bras toutes les deux comme si elle jouait à un jeu et qu’elle avait gagné. Elle avait le sourire aux lèvres. Moi j’étais à coté d’elle sur un petit fauteuil. Elle poussait un grand cri de joie et moi qui ne comprenais rien je fis comme elle. C’est sans doute ma mère qui a pris la photo. A terre, il y a  un chien. On était chez ma mamie comme tous les étés, je peux deviner qu’il était vers 16 heures grâce au radio réveil situé derrière ma cousine et moi.      

 

Marie G, 4D

Ce que j’adore dans cette photo, c’est que je me rappelle comment ma mère me tenait les mains pour mes premiers pas, elle avait de grosses mains par rapport aux miennes. J’étais content je tombais parfois mais j’arrivais toujours à me relever. Le lendemain de cette photo prise avec ma mère, elle me laissait marcher tout seul et j’arrivais à faire deux ou trois pas mais je tombais. Je n’arrivais plus à me lever et nous sommes allés à l’hôpital : je m’étais fracturé le bassin !

                                            Tom, 4D

Ce qui me touche dans cette photo, c’est l’incompréhension qui se lit sur le visage de mon petit frère. Ce doit être son premier Noël. Il est en pyjama, assis par terre, maintenu par les mains de maman. C’est toujours papa qui prenait les photos.

Je suis debout au pied du sapin et je semble très énervée. J’ai dû crier de joie devant les paquets ou déchirer brutalement un joli papier cadeau.

Et mon frère patapouf et très zen ne doit rien comprendre à toute cette agitation.

 

Véronique Nédélec

Ce qui me touche dans cette photo c’est le baiser que ma maman dépose sur ma joue rebondie de petite fille. Après cet instant photo, j’ai dû continuer d’ouvrir mes nombreux cadeaux déposés par le Père Noël, sous le regard attendri de mes deux parents. Ça devait être cette année-là que j’ai reçu une poupée Barbie parlante qui me faisait de l’œil depuis un certain temps. Puis j’ai dû aller regarder jalousement ce que mes sœurs avaient eu… 

Valentine, 4C

Ce qui me touche sur cette photo, c’est son histoire. Sur cette photo, on peut voir mon père, moi et ma sœur le jour de sa naissance. Ma sœur et moi sommes installées chacune sur un genou de mon père. Je me rappelle qu’avant la photo, j’avais tenté de pousser ma sœur en hurlant « pousse-toi c’est ma place ». Mes parents ont alors dû m’expliquer que désormais je devais les partager avec ma sœur. J’étais morte de jalousie, je ne comprenais pas pourquoi un simple bébé ayant la jaunisse pouvait me piquer mes parents ainsi. J’ai mis beaucoup de temps à le comprendre. Maintenant ça me fait bien rire de voir à quel point j’étais jalouse.

Elsa, 4C

Ce qui me touche c’est les mains de mes parents, rouges à cause du froid, à me pousser sur la balançoire.

Ce jour là on était partis voir mes cousins vivant en Écosse .On a fait dix heures de route en partant du sud du port de l’Angleterre pour rejoindre Glasgow .Quand nous sommes arrivés mes cousins nous ont accueillis chaleureusement .Nous leur avons dit « bonjour » puis nous nous sommes dirigés vers leur jardin .Il y avait un toboggan et une balançoire .Ma tante a pris l’appareil photo pendant que mes parents me poussaient sur la balançoire. Sauf que je suis tombé de la balançoire et à cet instant ma tante a pris la photo .

Matéo 4D

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages