="fr"> À six heures treize très exactement, ce vendredi-là,... par Clarisse LB (4A) - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 19:04

À six heures treize très exactement, ce vendredi-là, les grands yeux bleus de Lucy Angkatell s’ouvrirent sur une nouvelle journée. C’était un vendredi 13, un jour pas comme les autres, peut-être un jour de chance pour certains ou un jour de malheur pour d’autres. Mais ce jour-là, c’était principalement l’anniversaire de Lucy Angkatell. Lucy Angkatell était une fille comme les autres, enfin sûrement, elle avait treize ans, enfin presque, cheveux blonds, yeux bleus, teint mat. Elle se douta de la journée qu’elle allait passer, d’ailleurs ce matin-là elle décida de prendre du temps pour écrire son journal, acheté la veille avec son argent de poche. Elle prit son stylo plume et se mit à écrire :

« Aujourd’hui, c’est mon anniversaire, un jour spécial pour moi car je fête mes treize ans. Je suis indécise de la journée qui va passer devant mes propres yeux, et de la tournure qu’elle va prendre. Imaginez par exemple que je loupe mon car ce matin ; et que je suis obligée d’aller au collège en marchant. Je dois y aller avec les ringards du collège, et en arrivant je croise Robbie, un gars de 3ème  assez sympa qui m’a parlé l’autre jour de sa vie. Maintenant il va penser que je suis amoureuse d’un des garçons avec qui j’arrive. La honte ! En rentrant en classe je me prends un mot du professeur d’histoire à cause de mon retard. Au self, je fais tomber mon plateau. Il pleut dehors, quand je rentre à la maison, je m’effondre par terre car en plus personne ne m’a souhaité mon anniversaire aujourd’hui. J’appréhende vraiment cette journée spéciale pour moi. Bon, il faut que j’y aille car mon père m’appelle pour déjeuner. »

Elle descendit les escaliers et elle vit des cadeaux sur la table de la cuisine. Elle apprit par son père que sa mère était obligée d’aller au travail car son patron l’attendait, mais son père affirma qu’elle avait laissé un cadeau de sa part. Lucy regardait son père et lui confirma qu’elle était la fille la plus heureuse du monde ce vendredi-là.

Ainsi elle en conclut que cette journée commençait plutôt bien…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages