="fr"> À six heures treize très exactement, ce vendredi-là,... par Morgane I (4A) - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 20:04

À six heures treize très exactement, ce vendredi-là les grands yeux bleus de Lucy Angkatell s’ouvrirent sur une nouvelle journée. Tout commença comme une journée normale, le réveil sonna bien à six heure treize, le petit déjeuner prêt à être dégusté était sur la table du salon, le sac sur le seuil de la porte pour une nouvelle journée d’école. Lucy Angkatell était la fille unique d’un père avocat et d’une mère coiffeuse, elle avait treize ans à cette époque. En fait tout débuta sur le chemin du collège, ce vendredi vraiment rasoir, où l’affichette de la boulangerie clama :

 Nouvelles friandises délicieuses et pas chères !

Lucy faisait partie des  adolescentes très gourmandes de son âge ; la boulangerie débordait de jeunes empressés d’en acheter en passant par là pour aller au collège. La jeune fille se résigna à attendre la fin de la journée pour faire l’achat de ces sucreries tant convoitées.

La pluie n’avait pas arrêté de tomber toute la journée, Lucy avait reçu une note en français,  pas très bonne. Comme prévu, elle passa à la boulangerie et acheta pour 10$ de bonbons. Sur le trottoir, elle s’offrit un de ces bonbons qu’elle prit le temps d’apprécier. Elle rentra chez elle, sa mère était déjà arrivée. Lucy ne  se sentit pas très bien, tout d’un coup, sa tête jouait du tambour, ses joues gonflaient et ….Lucy s’écroula sur le sol. Sa mère appela en vitesse le SAMU. Lucy se réveilla deux jours après sur un lit d’hôpital avec la télé allumée qui annonçait que de nombreux enfants étaient malades des mêmes symptômes que Lucy. Était-ce un virus, ou plutôt ces friandises pas chères de la boulangerie ? 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Carole 12/11/2010 23:31



Ce début est très alléchant: il donne nevie de connaître la suite !...



Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages