="fr"> Histoire d'un jambon salé pour l'hiver selon Héloïse, 5B - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 21:54

La tromperie

 

"Écoutez l'histoire qui est arrivée jadis à un riche paysan et sa femme qui, je pense, étaient près de leurs sous.

 

Deux voleurs affamés erraient par un soir sans lune. Ces deux-là passaient leur temps à tromper le monde. Ils décidèrent de voler un jambon, salé la veille par le riche paysan et sa femme.

Le soir, ils franchirent le mur de pierres, se dirigèrent vers la grange, là où reposait le jambon. À pas de loup, comme ils étaient habitués à le faire, ils essayèrent d'ouvrir la porte. Les voleurs très inquiets car la porte refusait de s'ouvrir, attrapèrent chacun une masse et chacun se mit à cogner si fort que la cloison laissa un passage dans le mur. Tous les deux, ils entrèrent dans la grange, examinèrent les lieux, et s'aperçurent que le riche paysan était dehors sur les marches et écoutait les hiboux.

 

Soudain l'un des voleurs fit craquer une branche sous son pied, voilà le paysan qui arrivait en courant vers la grange. Il vit les deux voleurs avec le jambon qui maladroitement, entrèrent dans une pièce de la maison en voulant échapper aux chiens. Les chiens de garde, dehors, trompés par l’obscurité, encerclèrent le paysan. Les deux voleurs étaient déjà dans la chambre où la femme à moitié endormie leur demanda, croyant parler à son mari ce qui se passait. L'un des deux répondit

"Ah ! Malheur, notre jambon a pris la poudre d'escampette, j’ai aperçu une silhouette dans la basse-cour, encerclée par nos chiens".

Alors sur ces paroles, la femme se leva, prit le chaudron accroché à la crémaillère, courut dans la basse-cour et versa, la soupe au lard ((celle-ci, comme vous vous en doutez,  était bouillante) sur son mari. Celui-ci détala comme un lapin traqué par des chasseurs, en hurlant de douleur.

Pendant que cette scène grotesque se déroulait, les voleurs s'en allèrent avec le jambon et partirent chercher fortune chez un autre maladroit ou naïf. La femme resta figée au milieu de ses chiens en découvrant son mari ébouillanté et son jambon envolé. C’est depuis ce jour-là que le paysan ne voulut plus jamais adresser la parole à sa femme.

 

 

Il ne faut jamais écouter les paroles sournoises d'un soi-disant vilain. Retenez-le bien, Messires ! Cette aventure vous le montre.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages