="fr"> Histoire d'un jambon salé pour l'hiver selon Julie, 5B - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 12:18

Le jambon salé


Puisqu'il est dans mon habitude de vous raconter des histoires, je veux dire, gentes dames et damoiseaux, une aventure qui est vraie. 
Il y avait jadis, un riche paysan et sa femme qui vivaient dans une grande ferme. C'était un paysan malin, travailleur, et c'est pour cela qu'il nageait dans ses sous. Leurs voisins très jaloux de leur argent étaient fourbes et rusés. Ce sont de très grands voleurs. Ces voleurs cherchaient à faire fortune, mais à la campagne, personne n'était bien riche à part ce paysan et sa femme, qui vivaient dans leur ferme bien clôturée. Ils s'y croyaient tranquilles.
Un beau soir, la femme dit à son mari : « Pourquoi ne pas saler un jambon pour l'hiver? »

Son mari, qui était assis près de l'âtre, approuva ! Alors la femme se mit à préparer le repas: une soupe aux lardons, un gâteau... pendant que le mari allait chercher un jambon au grenier où ils avaient coutume d'entreposer les réserves et le mettait à saler. Plus tard, il le déposa dans le chaudron accroché à la crémaillère.
Les deux voisins, sentirent l'odeur du repas sortir par la fenêtre de la cuisine. Et comme ils n'avaient que des racines à manger, ils se dirent : « Pourquoi ne pas aller prendre leur repas? »

Je pense que vous l'avez tous compris, ça allait être dur de rentrer car la ferme était bien clôturée.
Les deux bandits se préparèrent, ils s'habillèrent et partirent dans la nuit noire. Comment comptent_ils faire ? Ils ne vont rien voir !

Ils se demandèrent; comment faire pour entrer. L'un dit: «  Perçons un trou dans le mur.»

Les deux voleurs allèrent tout de suite chercher un marteau et enfin ils pénétrèrent dans le jardin.

« Est-ce une oie ? des perdrix à la broche? » se demandaient-ils en humant le fumet.

Ils ouvrirent la porte qui n'était pas fermée et arrivèrent dans la cuisine. Ils virent un gâteau fumant, du pâté et une soupe au lard sur la table. Tout à coup, ils virent le jambon salé, ils allèrent le prendre, mais firent tomber le chaudron « Paff ». Le paysan descendit voir ce qui se passait mais les voleurs réussirent à s'enfuir ... à l'étage !

Le mari, n'ayant rien remarqué d'anormal,  repartit dans sa chambre. Malheureusement les deux bandits entrèrent dans la pièce où dormait la femme et se firent passer pour le mari lorsque, comme par hasard, le paysan rentrait dans la chambre. Il vit les deux bandits qui eux s'enfuirent en courant et furent quittes pour rentrer chez eux sans rien prendre. Et le paysan ferma sa porte et retourna se coucher.

Cette aventure vous montre qu'il faut toujours demander quand on veut prendre ou emprunter quelque chose. Il faut aussi, Messires, fermer sa porte à clef !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages