="fr"> Histoire d'un jambon salé pour l'hiver selon Pauline, 5D - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:37

Écoutez bien bonnes gens, car ce fabliau s’adresse à tous…

C’est l’histoire d’un riche paysan et de sa femme. La femme était très gourmande, hélas ! Son mari s’inquiétait à l’idée de Noël qui approchait. Dans cette campagne perdue, vivaient deux frères qui ne trouvaient joie qu’en volant. Un matin, le mari dormait paisiblement quand un cri le réveilla. Il en sursauta, le pauvre ! Le vilain se précipita dans les escaliers. Le malheureux ! Sa femme n’était point en danger, elle criait de joie devant le jambon qu’elle venait de recevoir ! L’épouse se fit un plaisir de saler ce jambon comme il se doit. Soyez en sûr, la gourmande était experte !

« Ha, mon mari ! J’ai tellement hâte au buffet de Noël qui se tiendra chez nous ; du vin chaud, de l’oie farcie, ce gros jambon… »

Le lendemain, toute la ville était conviée au festin.

En entendant la nouvelle, les voleurs se mirent directement en route. La nuit tombait sur la ville et le temps était froid et humide. Ils entrèrent dans la maison par une fenêtre laissée entrouverte et se mirent à chercher le jambon. En vain ! Pris de colère, l’un donna un coup de pied dans la table et fit tomber le verre qui se brisa. Paniqués, ils se cachèrent dans le couloir. Le paysan arriva et inspecta les lieux, avant de sortir dans le jardin. L’un des deux frères ferma la porte à clé, pendant que l’autre montait à l’étage, dans la chambre de la vilaine. Le voyou lui murmura :

« Chérie, où est le jambon ?

- Tu n’en as pas besoin, dit-elle à moitié endormie.

-J’ai entendu du bruit en bas, il faut que je surveille le jambon. Tu ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose… ?! »

À ces mots, les sens en alerte, la femme alluma une bougie. Le voleur ne savait pas ce qui l’attendait ! Aussitôt que la vilaine le vit, sa peur se transforma en colère. Il n’aurait pas dû parler de jambon ! D’un geste, elle saisit le jambon caché sous son lit et assomma le voleur.

Puis elle descendit, appela son époux qui vaquait encore dans le jardin et avec son aide, jeta les deux voyous dehors.

Finalement, le buffet eut lieu et se fut un réel succès ! Quant aux deux frères, personne n’en entendit plus jamais parler.

 

Il ne faut jamais sous-estimer une femme aimant le jambon, vous pourriez vous faire assommer !

Partager cet article

Repost0

commentaires

zaneboni 04/01/2012 20:10


Très drôle et bien mené !


Bravo, Pauline

Claire 04/01/2012 18:58


Splendide ! Bravo !

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages