="fr"> [Le fantastique ] Nouvelle de Julie, 4A - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 22:30

L’étrange manoir

 

C’était un lundi après-midi pendant les vacances où mes parents avaient décidé que mon frère et moi devions aller une semaine chez nos grand-parents pour leur rendre visite. Ils habitaient dans un très grand manoir en Bretagne et ils possédaient beaucoup d’argent. Il y avait cinq chambres, une grande salle commune, trois salles de bain, une cuisine et une salle un peu étrange avec vingt statues de cire que mes grands-parents avaient collectionnées durant leur voyage.

Les valises prêtes, nous sommes partis le mardi matin de bonne heure.

Arrivés là-bas, nous avons dit bonjour puis nous sommes allés tout déposer dans notre chambre et nous avons fait le tour de tout le manoir pour voir si quelque chose avait changé. Apparemment non, il y avait toujours vingt statues et autant de toiles d’araignées.

Le soir, après avoir pris le repas, mon frère et moi avons décidé d’aller dans notre chambre car il n’y avait pas de télévision. Et nous nous sommes endormis. Pendant la nuit, je ne pouvais pas très bien dormir car il pleuvait et je ne me sentais pas tranquille. J’entendais comme de la musique sauf que chez mes grands-parents il n’y a vraiment rien d’électronique, pas de réseau, vraiment rien, tout se faisait à l’ancienne.

Durant le petit, déjeuner j’ai demandé à ma mamie si par hasard elle n’avait pas acheté de radio et elle m’a répondu que non.

Du coup pour être sûre, je suis allée voir de moi-même dans la maison, vérifier si quelque chose avait changé depuis la veille et en passant par la salle des statues j’ai remarqué que sur leurs visages, elles n’avaient pas la même humeur que la veille au soir quand je les avais vues. Je trouvais ça bizarre car ça ne se peut pas. Du coup, j’ai décidé de vérifier le lendemain comment elles seraient et comment se passerait la nuit. Je me suis donc levé et mon frère a voulu m’accompagner.

Arrivé devant la porte de la salle des statues, on entendit comme un bruit de cire cogner contre un autre, j’ai ouvert la porte. Elles étaient toutes à leur place, mais elles avaient encore changé d’humeur sur leur visage. Je me suis dit que cela était impossible et que je devais sûrement rêver. Je suis allée me recoucher mais et j’y ai pensé toute la nuit, j’y ai réfléchi et je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de penser à ça car personne ne me croirait. Mon frère,  lui,  ne savait pas trop quoi en pensé non plus. Mais il se disait que c’était sûrement faux.

Le jour suivant, je me suis levée pensive je suis allée voir dans la pièce aux statues et j’ai aperçu des traces de cire au sol et j’ai tout de suite pensé que la musique venait de là et mon frère m’a dit :

« Tu sais moi pendant la nuit j’ai rêvé que les statues dansaient toutes ensemble. »

Et puis les vacances se sont petit à petit finies je n’ai plus réentendu la musique après, et le jour de rentrer chez nous est venu, cette semaine chez mes grands-parents était enfin terminée, c’était quand même un peu ennuyant de ne rien faire de ses journées et de toujours passer à côté de ces effrayantes statues. D’ailleurs cette histoire n’a jamais été résolue, mon frère et moi nous nous sommes dit que ce sera notre petite histoire.

Julie L, 4A, Mars 2013

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages