="fr"> Le tailleur du roi et son apprenti selon Hugo de 5B - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 19:04

Le tailleur du roi et son apprenti


 Oyez, Oyez braves gens ! Écoutez cette histoire d'avant ! Prêtez-moi votre oreille pour ouïr conte sans pareil ! Il y avait jadis un roi qui avait un excellent tailleur ; ce maître tailleur avait à son service une équipe d’employés qui cousaient ce qu’il taillait. Parmi ceux-ci se trouvait un jeune garçon tailleur, nommé Nidui, très habile dans son métier car il savait parfaitement coudre et tailler.

Le roi demanda au tailleur de lui faire un costume pour le couronnement qui devait avoir lieu le lendemain. Le tailleur et Nidui commencèrent tout de suite la fabrication du costume. Le tailleur dessina le patron sur un papier avec les mesures et la forme du vêtement. Nidui, lui, découpa le papier et le posa sur le tissu choisi qui était en velours rouge et épais. Puis, il découpa le tissu, assembla les morceaux entre eux et les cousit. Arriva le moment des finitions, le tailleur rajouta des fils dorés sur les épaules de la cape rouge et attacha des boutons couleur or aux manches d'un surcôt assorti. Ils travaillèrent toute la nuit, éclairés à la bougie. Au petit matin, ils finissaient le costume mais Nidui perdit l’équilibre et fit tomber la bougie sur le costume du roi qui prit feu. Le tailleur hurla :
« Tu es un moins que rien ! prends tes jambes à ton cou et ne reviens plus ici!» Nidui prit peur et commença à mettre ses jambes autour de son cou, comme une grenouille. Le tailleur lui dit sévèrement :
« Tu es vraiment bête mon pauvre gars,  je t’ai demandé de partir et non pas de te mettre dans cette posture ridicule.»
Le jeune Nidui prit la fuite sans se retourner. Le tailleur réussit à réparer le costume en mettant un blason pour masquer la brûlure. Il retrouva Nidui caché dans une grange, en pleurs, et lui dit que ce n’était rien. Puis le tailleur et Nidui apportèrent le costume au roi qui l’adora.

La morale de l’histoire est qu’il ne faut pas prendre à la lettre toutes les expressions et surtout, il ne faut pas confondre le sens figuré et le sens propre !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages