="fr"> Une dernière scène pour Scapin selon Clémence - Libellulus
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 18:46

SCENE 14

Géronte, Argante, Zerbinette, Hyacinthe, Octave, Léandre et Silvestre

 

GERONTE, attablé avec Argante lors du mariage de Léandre et Zerbinette :  Argante, sais-tu ce qu’est devenu ce fourbe de Scapin ?

ARGANTE : Tu ne sais donc pas la nouvelle ?

GERONTE : Non ! Mais que diable lui est-il arrivé ?

ARGANTE : Je l’ai appris par mon fils, Octave…

GERONTE : Oui et alors ? Que diable lui est-il arrivé ?

ARGANTE : Il l’a appris par Silvestre…

SILVESTRE, entendant son nom se retourne : J’ai ouï mon nom. De quoi parlez-vous ?

ARGANTE : De Scapin.

GERONTE : Et alors ? Que diable lui est-il arrivé ?

SILVESTRE : Vous n’êtes donc point au courant ?

GERONTE :Non, que diable lui est-il arrivé ?

(Il s’énerve ne sachant toujours pas la nouvelle et, par un geste brusque, renverse son verre sur la robe de Hyacinthe, assise en face de lui)

HYHACINTHE :Père, faites donc attention !

OCTAVE : Assurément, vous êtes maladroit !

GERONTE, devenant de plus en plus impatient : Que diable est-il arrivé à Scapin ?

ARGANTE :Scapin est mort suite à sa malheureuse blessure à la tête !

GERONTE, s’adressant au public : Oh, c’est donc cela ! Ce n’est pas cette nouvelle qui va me faire tomber dans une disgrâce absolue !

LEANDRE, entendant la conversation : Et oui, cela est bien triste ! Cet homme était si généreux ! Mais il faut se ressaisir, c’est le jour de notre mariage !

ZERBINETTE : Je suis du même avis, c’est un jour exceptionnel !

(À ces propos, toute l’assemblée applaudit, Nérine a les larmes aux yeux et Carles émet un cri de joie)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Libellulus
  • Libellulus
  • : publication de rédactions, créations littéraires, expressions écrites faites en classe ou libres.
  • Contact

à propos de Libellulus

Les Romains utilisaient ce joli nom de  libellulus pour désigner les petits cahiers, les livrets, les  opuscules.

Gageons que ce libellulus des temps modernes en sera un digne successeur. Il présente en tous cas au moins deux avantages sur son ancêtre : il est amplement partageable et extensible !

Le voici prêt pour accueillir, conserver, partager créations littéraires, expressions écrites de classe ou rédactions libres.

Du calame au stylet, de la plume d'oie au clavier, l'aventure de l'écriture ne demande qu'à se renouveler.

Site référencé par WebLettres

  This créContrat Creative Commonsation is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported License.

Recherche

Pour donner un texte à publier

Cliquez ce lien et téléchargez-le. L'identifiant est le nom de la commune de l'école, le mot de passe est le mot : concours. 

Attention ! N'oubliez pas de dire qui vous êtes ! 

1 blog, 0 carbone

 

Pages